Thèse de Somayeh Koiek

ED372 Sciences économiques et de gestion

Les facteurs favorisant le développement des soins à domicile

par Somayeh Koiek

Sous la direction de Christophe Baret LEST - AMU

En cours  -

Résumé

Depuis 2004, le mode courant de financement des établissements de santé en France est la Tarification à l'Activité. Tout au début de sa mise en œuvre, ce mode de financement était critiqué sur plusieurs points : augmentation du nombre des activités inutiles, choix des patients avec une prise en charge plus rentable, non prise en compte de la qualité et des résultats des services de soins. Ces critiques ont créé des problématiques au niveau du financement des établissements de santé et ont permis aux décideurs politiques de santé de penser aux autres modes de financement. En 2017, l'AMI (appel à manifestation d'intérêt) a proposé trois nouvelles expérimentations pour financer les structures sanitaires, dont le financement à l'épisode de soins ou bundled payment en anglais. Les objectifs principaux de ce mode de financement sont d'améliorer la qualité des soins, d'éviter les activités inutiles et en conséquence diminuer le coût de la prise en charge avec une meilleure coordination entre les acteurs différents participant aux services délivrés au patient. Cette méthode de financement met le patient au centre du système de santé et prend en considération la valeur du service des soins plus que le volume des soins. Auprès de certains chercheurs, c'est la seule solution pour surmonter les crises dans le système de santé concernant le financement. Dans cette thèse, on essayera d'analyser la mise en œuvre de ce mode de financement dans le système de santé français et les possibilités de réussite.