Frontières en travail vient de paraitre

"Frontières en travail. Migrations, travail et fabrique des frontières dans le monde" dirigé par Mustapha El Miri, Delphine Mercier & Michel Peraldi, sociologues au LEST, vient de paraitre dans la collection "Hommes & Sociétés" des éditions Karthala

Ouvrage Jeudi 16 janvier 2020
Dans hommes et sociétés
Édition Karthala

Résumé

Cet ouvrage rassemble des travaux qui analysent et décrivent ce qui arrive aujourd’hui aux frontières physiques de ces pays dont la proximité aux centres mondiaux du capitalisme, réinvente le statut. De bords oubliés du monde, ces frontières, désormais plantées sous les projecteurs des médias, régulièrement montrées du doigts pour leur caractère crucial par les discours politiques. Mexique-Usa, Maroc-Europe, ces lieux frontières sont devenus centraux, par la conjonction d’un double processus à bien des égards paradoxal. Car d’un côté, policier, le renforcement d’un ensemble de dispositifs de fermeture et de contrôle du passage et du franchissement, ces frontières se veulent mises en scène d’un processus de dramatisation et de criminalisation des parcours migratoires « subalternes », tandis que d’un autre côté, l’installation de lieux de production font de la frontière l’un de ces « ateliers » industriels où se réinventent silencieusement une part cachée des cadres économiques et sociaux du capitalisme mondialisé. Confrontation que se résume en un paradoxe, lorsque la frontière est « zone franche » infranchissable.

C’est donc tout l’intérêt de cet ouvrage que de rassembler dans une mise en perspective comparative des lieux très éloignés, du Mexique au Moyen Orient en passant par le Maroc, qui ont en commun d’avoir vu leurs frontières devenir des laboratoires de la modernité, mais aussi de mettre en résonnance deux champs de recherche qui se rencontrent peu, celui de la sociologie des nouvelles dynamiques migratoires et celui de la sociologie des nouveaux mondes industriels. Cet ouvrage veut d’abord mettre en évidence, décrire et exposer depuis l’intérieur des situations de travail et de circulation, ce qui se trame et s’organise dans les univers d’ordinaire peu exposé des zones frontalières de travail et de passage.

Cet ouvrage rassemble des travaux qui analysent et décrivent ce qui arrive aujourd’hui aux frontières physiques de ces pays dont la proximité aux centres mondiaux du capitalisme, réinvente le statut. De bords oubliés du monde, ces frontières, désormais plantées sous les projecteurs des médias, régulièrement montrées du doigts pour leur caractère crucial par les discours politiques. Mexique-Usa, Maroc-Europe, ces lieux frontières sont devenus centraux, par la conjonction d’un double processus à bien des égards paradoxal. Car d’un côté, policier, le renforcement d’un ensemble de dispositifs de fermeture et de contrôle du passage et du franchissement, ces frontières se veulent mises en scène d’un processus de dramatisation et de criminalisation des parcours migratoires « subalternes », tandis que d’un autre côté, l’installation de lieux de production font de la frontière l’un de ces « ateliers » industriels où se réinventent silencieusement une part cachée des cadres économiques et sociaux du capitalisme mondialisé. Confrontation que se résume en un paradoxe, lorsque la frontière est « zone franche » infranchissable.

C’est donc tout l’intérêt de cet ouvrage que de rassembler dans une mise en perspective comparative des lieux très éloignés, du Mexique au Moyen Orient en passant par le Maroc, qui ont en commun d’avoir vu leurs frontières devenir des laboratoires de la modernité, mais aussi de mettre en résonnance deux champs de recherche qui se rencontrent peu, celui de la sociologie des nouvelles dynamiques migratoires et celui de la sociologie des nouveaux mondes industriels. Cet ouvrage veut d’abord mettre en évidence, décrire et exposer depuis l’intérieur des situations de travail et de circulation, ce qui se trame et s’organise dans les univers d’ordinaire peu exposé des zones frontalières de travail et de passage.

Table des matières

  • Introduction générale
  • Première partie : Les acteurs des frontières en travail
    • 1. Les autres acteurs de la migration : les ingénieurs mexicains travaillant aux Etats-Unis (Verónica Carrión et Alfredo Hualde)
    • 2. Les médecins à diplôme non-européen dans les hôpitaux publics français : Entre déqualification et légitimation des compétences (Leïla Merzouk et Ariel Mendez)
    • 3. Une révision critique du modèle d'enclave ethnique. Le cas de Lloret de Mar (Hugo Valenzuela, José Luis Molina et Miranda J. Lubbers)
    • 4. L'intégration des migrants clandestins dans les espaces de la globalisation, par les marges du marché du travail (Mustapha el Miri)
  • Deuxième partie : les dispositifs des frontières en travail
    • 5. La frontière-réseau : articuler mobilité et immobilité aux contrôles aux frontières (Andrea Rea)
    • 6. De la dette au paternalisme. Le bridage de la mobilité des saisonniers agricoles migrants "OFII"' (Frédéric Décosse)
    • 7. "Personne ne passe la frontière gratos". Infrastructures transfrontalières et industrie de la migrationdans le programme de travailleurs temporaires H-2 entre le Mexique et les Etats-Unis (Ruben Hernandez Léon et Efren Sandoval)
    • 8. Services financiers pour les migrants clandestins : un dispositif fragile de la fabrique de la migration (Anabelle Sulmont)
  • Troisième partie : Les circulations des frontières en travail
    • 9. Panorama des flux migratoires et dynamiques sociales centraméricaines (Tanguy Samzun)
    • 10. De Syrie au Liban. Les réfugiés palestiniens face à la crise syrienne (Kamel Doraï)
    • 11. Mobilité transfrontalière et clandestinité : espaces de violence dans la région Mexique - Etats-Unis (Laura Velasco Ortiz)
    • 12. Circulations transfrontalières du commerce de la fayuca. Transitivité entre légalité et illégalité (Efren Sandoval)

- L'ouvrage sur le site de l'éditeur

  • Ouvrage
    Mustapha El Miri, Delphine Mercier, Michel Péraldi. Frontières en Travail.. Karthala, 2020, 9782811125981
    16 janvier 2020 - [halshs-02439490]
  • Ouvrage
    Mustapha El Miri, Delphine Mercier, Michel Péraldi. Frontières en Travail.. Karthala, 2020, 9782811125981
    16 janvier 2020 - [halshs-02439490]

Equipe

Direction