Portrait nouveau chercheur contractuel au LEST : Simon Le Roulley

Simon Le Roulley est sociologue. Ses travaux portent sur le temps social et l'espace urbain, les résistances des précaires, la vie quotidienne, et sur l’œuvre d’Henri Lefebvre. Après un doctorat soutenu à Caen en 2019 portant sur l'institution du temps social et les résistances à celle-ci au niveau du quotidien de communautés révolutionnaires et au niveau de la conflictualité sociale à laquelle elles participent, il rejoint le LEST à la rentrée 2020 dans le cadre d'un contrat post-doctoral porté par l'institut SoMuM et le Mucem.

En 2020, il engage donc un chantier de recherche au sein du LEST sur la vie confinée à partir de la collecte participative d'objets lancée par le Mucem. Afin de saisir, au-delà de la collecte, les objets matériels et sociaux dont les classes populaires ont éprouvé la nécessité, il mène une enquête socio-anthropologique auprès de collectifs d’entraide créés durant le confinement.

En parallèle, il va participer au programme de formation doctorale au sein de l’Institut SoMuM.

Simon Le Roulley est spécialisé dans les techniques d'enquêtes qualitatives et s'intéresse à la méthodologie de recherche au prisme de l’engagement. Il vient à ce propos de publier un ouvrage qu’il a codirigé avec Mathieu Uhel intitulé Chercheur-e-s critiques en terrains critiques aux éditions du Bord de l'Eau.

Simon Le Roulley est par ailleurs co-directeur de la collection « Anamnèse » aux éditions du Bord de l'Eau et président des Éditions Grevis. Il est membre du RT25 de l'Association Française de Sociologie. C’est par cette participation qu’il a été amené récemment à codiriger avec Isabelle Chambost, Olivier Cléach, Frédérique Moatty et Guillaume Tiffon l’ouvrage L’autogestion à l’épreuve du travail aux presses universitaires du septentrion. Il est aussi membre du projet ANR PIND ! sur l'histoire et l'actualité de la scène punk en France.

Simon Le Roulley

Docteur - Université Caen Normandie
Sociologie Voir la page de Simon Le Roulley