Maud Hirczak, Julien Maisonnasse, Francesca Petrella et Nadine Richez-Battesti dans @GRH 2020/03

Maud Hirczak, géographe AMU LEST, Julien Maisonnasse, Francesca Petrella et Nadine Richez-Battesti, gestionnaires AMU LEST, publient "Articuler conventions valorielle et délibérative dans les pratiques de GRH d’une coopérative : le cas de SCOP-Ti" dans le numéro de la revue @GRH 2020/03 édité par De Boeck Supérieur

Article Jeudi 07 janvier 2021

Auteur

Dans @GRH
Édition De Boeck Supérieur

Basé sur une étude de cas unique, cet article analyse comment les valeurs coopératives influencent les pratiques de gestion des ressources humaines. Prenant appui sur les travaux de Pichault et Nizet (2013) proposant une approche contextualiste de la GRH, nous entrons dans la coopérative afin d’examiner quelles sont les conventions qui dominent et comment elles évoluent au fil du temps tant au niveau de la structure de gouvernance que de la gestion des ressources humaines. À partir d’observations, de treize entretiens semi-directifs réalisés auprès d’acteurs internes et externes de la coopérative et d’une étude documentaire, notre analyse met en évidence l’importance de la convention valorielle dans la gestion des ressources humaines, convention mise à l’épreuve par le poids de la convention délibérative, au cœur du projet coopératif. Nos résultats soulignent également la difficulté de faire vivre au quotidien une dynamique collective et démocratique tant au niveau de la gouvernance que de la GRH. Ils témoignent enfin de la volonté incessante d’améliorer le fonctionnement collectif et démocratique de la coopérative à travers une vigilance importante et la création d’espaces collectifs de débat.

- L'article sur le site du Cairn

  • Article dans une revue
    Julien Maisonnasse, Francesca Petrella, Nadine Richez-Battesti, M. Hirczak. Articuler conventions valorielle et délibérative dans les pratiques de GRH d’une coopérative : le cas de SCOP-Ti. @GRH, De Boeck Supérieur 2021, pp.13-36
    7 janvier 2021 - [halshs-03105773]