Portrait nouvelle chercheuse contractuelle au LEST : Lorraine Bozouls

Lorraine Bozouls est sociologue. Au croisement de la sociologie urbaine et de la sociologie des inégalités, ses travaux de recherche portent sur le monde privé et les pratiques résidentielles des classes supérieures. Elle analyse la production des inégalités sociales et la manière dont s’articulent les rapports sociaux de classe et de genre.

Sa thèse de doctorat, soutenue en décembre 2019 en cotutelle entre Sciences Po et l’Università degli studi di Milano Bicocca, s’intitule « "Pour vivre heureux, vivons cachés". Pratiques résidentielles, styles de vie et rapports de genre chez les classes supérieures du pôle privé ». Elle porte sur le rapport au quartier et au logement de ménages fortement dotés en capital économique qui vivent dans des quartiers d’entre-soi de la banlieue parisienne.

À partir de mars 2021, elle est chercheure postdoctorale au LEST dans le cadre du projet ANR VICO qui porte sur la vie en confinement et sur les conséquences sociales de la crise sanitaire. Elle participe à la conception et à la mise en œuvre de l'enquête, en particulier du volet qualitatif coordonné par Claire Bidart. Elle participe également à l'analyse et à la valorisation des données des enquêtes par questionnaires et par entretiens. Ses travaux sur le logement, le travail domestique ou encore les trajectoires résidentielles viendront nourrir les analyses sur les conséquences de la crise sanitaire sur les parcours de vie et les relations des individus.

Elle contribue enfin à la réflexion sur les dispositifs de traitement mixte qualitatif-quantitatif des données, forte de son engagement comme co-responsable du réseau thématique « Méthodes » de l’Association Française de Sociologie aux côtés de Margot Delon.

Lorraine Bozouls

Chercheur contractuel
Docteur - Institut d'études politiques de Paris
Sociologie Science politique
Voir la page de Lorraine Bozouls