Portrait nouveau chercheur au LEST : Rémy Ponge

Rémy Ponge est maitre de conférences en sociologie à l’Institut Régional du Travail de Marseille et membre du LEST depuis le 1er septembre 2021. Ses thèmes de recherches sont le syndicalisme, le travail et la santé.

À travers ses travaux, Rémy Ponge étudie la manière dont sont régulés les relations de travail, en prêtant une attention particulière au rôle des représentants du personnel et aux organisations syndicales. Il interroge également la manière dont les inégalités sur le marché du travail sont susceptibles de contribuer à la production des inégalités sociales de santé. Enfin, il analyse les processus de (dé)politisation des dégâts sanitaires du travail, c'est-à-dire les processus à travers lesquels une société définit les maux du travail jugés acceptables et ceux devant être proscrits ou, pour le dire autrement, ceux dont la prise en charge relève de la collectivité et ceux pour lesquels elle est renvoyée à l’individu.

Après une première formation à l’université d’Aix-Marseille en mathématiques appliquées aux sciences sociales, Rémy Ponge réalise un master de sociologie à l’EHESS de Paris, avant de s’engager dans une thèse à l’université de Paris Saclay qu’il soutient en 2018. Dans ce travail, il étudie les ressorts de l’émergence de la thématique des souffrances psychiques liées au travail (stress, burn-out, risques psychosociaux, etc.) et comment les organisations syndicales ont tenté de s’en emparer depuis les années 1950. L’objectif de cette thèse est d’éclairer les ressorts et les obstacles rencontrés par les syndicats pour prendre en charge ce sujet et en faire un enjeu de luttes politiques et syndicales.

Il est actuellement engagé dans deux projets de recherche collectifs. Le premier au sein du Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers d’origine professionnelle du Vaucluse (GISCOP 84) : http://iris.ehess.fr/index.php?4086 aux côtés de sociologues et de professionnels.les de la santé au travail (médecins et infirmières du travail, toxicologues, etc.), il étudie de quelles manières les transformations du marché du travail (accroissement du chômage, flexibilisation, précarisation, intensification du travail, etc.) affectent les trajectoires professionnelles et les modalités d’expositions aux agents cancérogènes des travailleurs/ses et, plus largement, les inégalités sociales de santé. Dans un second projet, intitulé « Indiprev », porté par Scarlett Salman (sociologue) et Nathalie Greenan (économiste), il interroge, aux côtés d'économistes et de sociologues, les formes et les effets de l’individualisation de la prévention des risques psychosociaux en entreprise.

Rémy Ponge

Axe 1 - Dynamiques des modèles d'organisations, dispositifs et action collective Maître de Conférences - Aix-Marseille Université
Membre titulaire - Institut Régional du Travail
Docteur - Université Paris-Saclay
Sociologie
Voir la page de Rémy Ponge