Thèse de Boussouri Anil

ED356 Cognition, Langage, Education

EVEIL AUX LANGUES : perspectives didactiques pour le contexte comorien

par Boussouri Anil

Sous la direction de Sylvie Wharton LEST - AMU & Samuel Vernet LPL

En cours  -

Résumé

Ce projet de thèse se concentre sur l'enseignement des langues, en particulier du français, dans le contexte comorien.
Il cherche à améliorer l'apprentissage des langues, en mettant en place un éveil aux langues dès l'école primaire. Selon Candelier (2003 2005), l'éveil aux langues vise à sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge à la diversité linguistique et culturelle (au sens de Brown, 2020) et à les doter de compétences métalinguistiques potentiellement transférables à d’autres apprentissages linguistiques.
Le projet prévoit tout d’abord une analyse du contexte actuel de l'enseignement du français aux Comores. Le développement d'outils didactiques adaptés à ce contexte s'appuiera sur les recommandations de Martinez et al. (2021), et une expérimentation dans les écoles sera menée, en suivant les méthodologies de recherche-action (Smith, 2017). Il s’agira de voir en quoi, comment et dans quelle mesure l’éveil aux langues peut contribuer à améliorer l'apprentissage du français. En valorisant la diversité linguistique et culturelle des Comores, on espère favoriser un plurilinguisme harmonieux des élèves, conformément à la vision de développement éducatif de l'UNESCO (UNESCO, 2020). On veillera également à analyser/évaluer le succès – ou non - d’une implémentation « écologique » d’une politique linguistique éducative.

 

Mots-clés
Comores, Eveil aux langues, Enseignement-apprentissage du français, Compétence en français, Politique linguistique éducative