Histoires & Projets

Introduction à une brève histoire du LEST

Dès sa création, en 1969, comme « Laboratoire Propre » du CNRS, le LEST s’est donné comme objectif scientifique de renouveler les recherches sur le travail et l’emploi en combinant les démarches économiques et sociologiques. Pour ce faire, la comparaison internationale (singulièrement intra-européenne) s’est avérée à la fois comme un moyen méthodologique pertinent et une pratique féconde.

Dans cette perspective, le LEST s’est développé dans deux directions principales. D’une part, la pluridisciplinarité a été renforcée par l’adjonction d’autres sciences sociales telles la gestion, la science politique ou le droit. D’autre part les liens avec l’Université ont été accrus, facilitant ainsi la fertilisation croisée entre la recherche et la formation, notamment doctorale. Conformément aux vœux de ses fondateurs et, au premier chef, de François Sellier, ce double positionnement a été orienté par la volonté des chercheurs du LEST de soumettre leurs travaux à la discussion au sein du monde académique et dans l’ensemble de la Société.

Dans la période plus récente, les coopérations internationales se sont diversifiées (Amérique latine, Japon, espace méditerranéen) et approfondies. Toujours menées dans le but d’éclairer les dynamiques que connaissent travail et emploi, ces coopérations concernent des thématiques aujourd’hui centrales (complexité des migrations, croissance des inégalités, émergence des logiques territoriales, défis et enjeux du numérique …).

Dans le futur, le LEST, « Unité Mixte de Recherche » CNRS-AMU depuis 2000, entend renforcer son attractivité, accroitre sa présence dans les réseaux internationaux de recherche, développer ses productions et leur diffusion.