La dialectique libérale de Friedrich Hayek

Article Lundi 04 octobre 2021

Auteur

Dans Austriaca
Édition Presses Universitaires de Rouen et du Havre

Friedrich Hayek peut être considéré, à un siècle de distance, comme l’homologue libéral de Marx, non seulement par le caractère transdisciplinaire de sa réflexion, mais surtout par le recours à une démarche dialectique. Selon Hayek, l’évolution non maîtrisable des sociétés humaines oppose « ordre social spontané » et « organisations » et repose sur un conflit de « rationalité » d’ordre épistémologique (I). Cette opposition ne peut être surmontée, dans l’ordre juridique, qu’au prix du repérage délicat de « règles abstraites de juste conduite » (II). Le pessimisme propre à Hayek résulte alors, dans le champ de l’économie, de la divergence entre les règles nécessaires à l’ordre du marché et une conception trop ambitieuse de la justice en société qui risque de le détruire (III). D’où l’évocation, en conclusion, de la pertinence aujourd’hui des garde-fous à mettre en place, pour que, selon Hayek, les sociétés libérales puissent malgré tout survivre.

DOI : 10.4000/austriaca.1367

  • Article dans une revue
    Claude Gamel. La dialectique libérale de Friedrich Hayek. Austriaca, Presses Universitaires de Rouens et du Havre, 2021, L'école autrichienne d'économie nationale, 2020 (90), pp.155-172
    1 janvier 2021 - [halshs-03158396]

Article