Grand Entrepôt

LE GRAND ENTREPÔT - Une industrie émergente du stockage : Places marchandes, Organisations économiques et Réseaux.

Axe 2 ANR septembre 2021 - décembre 2026

Coordination

Le Grand Entrepôt

Contexte, positionnement et objectif(s) de la pré-proposition

Ce projet porte sur l’émergence de « zones franches » (Mercier, 1997, 2017) de « zones grises » industrialo commerciales (Azaïs, 2014) qui jouent désormais un rôle crucial dans l’organisation de la fonction de stockage, que certains économistes nomment « économie d’entrepôt » (Porter M., 1947 ; Gereffy G. et Korzeniewicz M., 1994). Ces zones occupent de façon privilégiée des territoires en déshérence où elles forment de véritables enclaves de non droit local. Elles sont aussi des lieux d’innovation révélateurs de véritables mutations dans les relations de travail comme sur l’organisation des marchés de l’emploi. C’est parce qu’elles articulent gestion rationnelle des stocks, flexibilité de l’emploi et multiscalarité des circuits, que ces zones sont des espaces-temps privilégiés pour comprendre les mutations en cours des économies transnationales.

Partenariat (consortium ou équipe)

Partenariat scientifique : Le laboratoire porteur de ce projet est Le Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST – UMR 7317). Le LEST est un laboratoire pluridisciplinaire thématique spécialisé dans les recherches sur le travail, la professionnalisation et la formation et la comparaison internationale.

La Maison Française d’Oxford apporte des compétences d’analyse géographique du transnationalisme et des migrations internationales (Thomas Lacroix) et des phénomènes de changement d’échelles (Pascal Marty). Elle apporte aussi un appui logistique au consortium étant le lieu d’accueil des ateliers de travail réguliers du groupe.

L’équipe est constituée par un réseau de spécialistes des régions étudiées : sociologues, anthropologues, géographes, gestionnaires. Le LEST (Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail) apporte des compétences en sociologie du travail, des migrations/mobilités, des formes de travail innovantes, et des outils de gestion connectés (Flora Bajard, Christophe Chevalier, Mustapha El Miri, Cathy Krohmer, Michel Peraldi, Patrick Perez). La MFO (Maison Française d’Oxford) a une compétence forte en étude des migrations internationales avec des collaborations avec le COMPAS (Centre on Migration, Policy and Society) de l’Université d’Oxford. Autour de ces deux laboratoires, le réseau intègre des chercheurs d’autres laboratoires : Virginie Baby-Collin (TELEMMe), Assaf Dahdah (ART-DEV), Kamel Doraï (MIGRINTER), Eric Foulquier (LETG), David Gaborieau (CEET-CNAM), Taher Labadi (IFPO), Franck Poupeau (IFEA-CREDA), Camille Schmoll (EHESS-GEOGRAPHIE-CITÉS), Nico Tassi (IFEA) et Antoine Vion (CENS).

Coordination scientifique : Delphine Mercier (LEST)
Co-Coordination et Partenariat : Thomas Lacroix (MFO), Pascal Marty (MFO) et  Michel Peraldi (LEST)

Equipe de recherche : 
Antoine Vion
Assaf Dahdah
Camille Schmoll
Carlotta Benvegnù
Cathy Krohmer
Christophe Chevalier
David Gaborieau
Delphine Mercier
Eric Foulquier
Flora Bajard
Franck Poupeau
Kamel Doraï
Katharina Grueneisl
Michel Peraldi
Mustapha El Miri
Nico Tassi
Pascal Marty
Patrick Perez
Taher Labadi
Thomas Lacroix
Virginie Baby-Collin

Equipe support : 
Kristelle Barniaud (LEST)
Nathalie Besset (LEST)
Elie Perrichon (LEST)
Véronique Puelle (MFO)

Doctorant.e.s associé.e.s :
Rim Affaya
Emeline Cozic
Thomas Langlois
Martin Pontier
Gaëlle Troadec



 

 

 

Équipe

Equipe Recherche

Equipe Technique

Institutions

Coordinateur

Partenaire

Activité